Température du moteur

La température maximale de fonctionnement d'un moteur pas à pas est en principe définie par sa classe d'isolation. Les classes sont repérées par des lettres A, B, F ou H. La température conseillée maximale de fonctionnement interne (correspondant à un fonctionnement que je suppose être de quelques dizaines de milliers d'heures) est la suivante:

 Classe d'isolation  température 
A105°C
B130°C
F155°C
H180°C

Et on admet communément que pour une élévation de 10°C la durée de vie est diminuée de moitié, comme une diminution de 10°C double la durée de vie. On admet également que la différence entre la température interne et la température du boîtier est voisine de 45°C (30°C de différence et 15°C pour la différence due aux points chauds). On n'oubliera pas que la température de l'air autour du moteur n'est pas la température de la pièce, et que bien souvent 40°C est une bonne valeur. Pour les amateurs, on n'est pas forcément dans un tel environnement, et pour un moteur de classe A (prendre cette classe si on ne la connaît pas), cela peut faire un moteur dont la carcasse monte à 60°C. Un moteur pas à pas est un moteur qui peut être très chaud en fonctionnement normal.

Pour limiter l'échauffement, certains drivers réduisent le courant de moitié lorsque le moteur est à l'arrêt. J'ai entendu dire qu'ils maintenaient le couple tout en diminuant le courant. Il n'en est rien, en diminuant le courant par moitié, on diminue le couple par deux, mais à l'arrêt, on n'a pas besoin de couple ni pour vaincre les inerties, ni pour vaincre les frottements, et cela diminue l'échauffement par 4. C'est donc une solution judicieuse.

Ci-dessous la courbe d'échauffement d'un moteur:

On observera que la température de la carcasse du moteur peut monter de 60°C. Dans le cas de ce moteur, si l'air ambiant au voisinage du moteur est de 40°C, la température du boîtier va atteindre 100°C, et on peut avoir plus de 145°C sur un bobinage. Un pas à pas est un moteur qui peut chauffer.

Le courant augmente un peu avec la vitesse au début, puis décroît ensuite. Cela explique la forme de la courbe au début. Pour des vitesses importantes, le brassage de l'air peut peut être contribuer à la diminution de la température.

Accélérations   <<     >>   Identification