Choix d'un moteur: courant ou tension?

Quand on regarde un catalogue de moteurs pas à pas, et que l'on s'intéresse au critère tension sur un enroulement, on s'aperçoit que l'on peut classer les moteurs en deux catégories. Dans la première, j'y mets les moteurs dont la tension est un nombre rond, bien souvent 5V, 6V, 12V ou 24V. Ces moteurs sont conçus pour être alimentés directement sous la tension délivrée par l'alimentation. Vous êtes en 12V, vous prenez un moteur 12V! On ne mettra pas plus de tension au démarrage qu'à la fin, et on va donc avoir plus rapidement des pertes de couple. Si le moteur est utilisé pour des vitesses assez faibles (inférieures à 1 tour par seconde), cela n'a pas d'importance, et le choix de ce type de moteur peut se justifier. Pour améliorer le couple en rotation, on peut y mettre une résistance, mais c'est au détriment du rendement. Ce type de moteur est surtout utilisé en petite puissance. Bien souvent ce sont des moteurs unipolaires, mais ce n'est pas obligatoire.

Le moteur 17HS13-0316S (0,31A 38,5Ω 21mH 0,16Nm 220g / 12V) est de ce type.

Pour le second type de moteur, on va trouver des tensions bizarres 2,8V 3,7V... Les tensions sont souvent faibles (inférieures à 5V), mais les courants élevés (supérieurs à 1A même pour les petits moteurs). L'alimentation idéale pour ces moteurs est en courant. Il faut un driver spécifique, mais comme de toutes façon il en faut un... Avec ce type de moteurs, on va avoir de meilleurs performances en haute vitesse, l'effet de l'inductance est moindre. Pratiquement tout le temps, ce sont des moteurs bipolaires.

Le moteur 17HS13-1334S (1,33A 2,1Ω 2,5mH 0,22Nm 220g / 3,7V) est de ce type. Il ressemble au 17HS13-0316S (même taille, même poids), mais il est plus performant en terme de couple car ce n'est pas un moteur unipolaire.

Se dessine un choix général, bien qu'il peut y avoir des exceptions:

Moteur unipolaire
Alimentation en tension
    ou     Moteur bipolaire
Alimentation en courant

On aura plus de performances (y compris plus de couple) à taille équivalente avec un moteur bipolaire. On peut aussi passer en mode micro-pas si le moteur est alimenté en courant, ce qui permet de diminuer le bruit, les résonances...

Avec les drivers actuels, je n'ai aucun argument en faveur des pas à pas alimentés en tension. Sauf si il s'agit de matériel de récupération.

Pas ou micro-pas?   <<     >>   Diodes de roue libre